Médiapost

Le redécoupage des régions et la généralisation des poignées mécanisées pour les Médiapostiers portent indiscutablement un coup à l’action syndicale  menée au sein de l’entreprise. Malgré le discours de la Direction qui prône une réduction des régions pour permettre une meilleure communication avec les salariés, avec lesquels les délégués syndicaux et élus pourront être plus proches, nous l’avons dit, et cela se confirme, ce n’est pas la distance qui pose problème, mais les moyens octroyés tant aux O.S qu’au CE.
Ceux-ci se rétrécissent comme peau de chagrin, aliénant le temps de contact au peu de temps que les distributeurs passent désormais sur les plateformes, réduisant ainsi le dialogue social à un manque de communication.

Historique

  • 2003 : Fusion entre Delta Diffusion et MEDIAPOST SA
  • 2005 : MEDIAPOST applique la Convention Collective Nationale
  • 2008 : MEDIAPOST commence la préparation des poignées des facteurs
  • 2008 : MEDIAPOST achète 2 entreprises (Portugal et Espagne)
  • 2009 : MEDIAPOST achète 1 entreprise en Roumanie
  • 2011 : MEDIAPOST rejoint le groupe MEDIAPOST
  • 2012 : MEDIAPOST est une société anonyme de 13 060 salariés

Désormais, les 6 Directions Régionales vont devenir 4 Directions Opérationnelles qui seront Sud-est, Nord, Sud-ouest et île de France, et les 16 Bassins vont être transformés en 9 Directions Régionales.

En début d'année, vous avez reçu un courrier pour vous informer de vos droits au DIF. Chaque salarié de Médiapost peut en bénéficier.
La CFDT vous conseille d'utiliser les heures de votre DIF afin de suivre les stages énumérés ci-dessous. Tous les stages sont intéressants, en particuliers pour les distributeurs : « Prévention des risques routiers et éco conduite ».
Ces stages sont considérés comme du temps de travail, et donc rémunérés comme tels. Rapprochez vous de votre RPF ou assistant RH.
Voici les DIF proposés par Médiapost :

Loin de la CGT qui a régressé et a obtenu 21,68%.....

Cet excellent résultat est le fruit d'un travail de proximité engagé par les militants CFDT et la reconnaissance des avancées revendicatives obtenues par l'action de la CFDT.

Cette première place nous donne la possibilité de continuer la négociation pour obtenir d'autres succès revendicatifs sur les salaires, l'amélioration des conditions de travail des personnels...
Et nous engage à poursuivre l'action sur les plates formes pour défendre nos collègues au quotidien.

Au regard des différents bilans sociaux que nous présente la direction le constat est sans appel, les années se suivent et se ressemblent. La CFDT est consternée devant la politique de formation mise en place par nos responsables où une véritable discrimination est mise en oeuvre.
A quelles fins me direz-vous ?
La CFDT s'en inquiète et remarque des différences entre les métiers.